La première démarche d'un "bricoleur" est de ce demander ce qu'il pourrait bien faire avec l'objet qu'il a entre les mains, et donc il récupère tout ou presque, Il y a donc 3 règles à respecter :

 

-   Trier   -   Classer   -   Ranger   -

 

Ces 3 règles sont très importantes, car ainsi lorsque l'on a besoin d'une pièce on sait tout de suite ou chercher. On l'utilisera  dans son état naturel ou bien on la transformera.

 

Les bouchons, et capsules :

 

Toutes sortes de bouchons, dentifrice, produit de beauté, médicaments, flacon de parfum, tube homéopathique, gélules (vidées de leur contenu)…

Ils servent  à faire de pots de fleur (fleuriste, architecte), des poubelles (salle de bain), des tables (parfumerie), des abats jour (salon), des spots (plateau de cinéma, mercerie), des pots de peinture une fois recouverts d'une image (atelier), Les gélules font des petits pots à ciseaux (mercerie), des vases sur la table (restaurant), des pots décoratifs (étagère de la crêperie).

 

Les boutons :

 

Servent à faire des assiettes (restaurant), des socles sous des portants (titi et grominet). Certains jolis boutons une fois le "pied" supprimé peuvent se coller (tableau naissance).

 

Les perles :

 

Pour faire de jolis vases, des flacons de parfums (parfumerie, lingère), des pieds de lampe (chambre de bébé), bonbonnières (boulangerie), luminaires (boulangerie), base d'applique murale (restaurant).

 

Les sujets des bûches de noël :

 

Une fois retaillés et repeints ils sont d'un bel effet, la hache (abri de jardin), la scie et le piolet (chalet).

 

Les pâtes :

 

Les spaghettis font des crayons ou des craies (classe), les lettres pour écrire un prénom dans une chambre, les coquillettes des poignées de commode (chambre de bébé).

 

Les tissus :

 

Pour être facilement utilisables ils doivent être très fins. Personnellement j'utilise surtout des cravates pour réaliser les tableaux. Pour les lingères je prends des cotons fins, des tee shirts, ou certains tissus synthétiques. Les broderies et dentelles synthétiques sont très fines et peuvent très souvent être découpées pour obtenir de fines bandes de dentelles pour mettre sur le champ d'une étagère (boulangerie, lingères), sur le bord des voiles (chambre de bébé) ou pour faire des napperons (table basse, secrétaire minis vitrines).

 

Le bois :

 

Le balza est un bois extrêmement tendre et donc très facile à travailler au cutter ou au papier de verre (robinets salles de bain). Les piques à brochette sont longs et de diamètre plus gros que les cures dents  Je les ai utilisés pour les espaliers (salle de sport) ou encore pour le portique des spots (cinéma).

 

Le métal :

 

Les couvercles de pot de yaourt (outil dans l'abri de jardin), mais aussi la tête des bouteilles de vin (assiette du salon). J'utilise aussi des trombones que je détends et que je remodèle selon mes besoins (chaises longues dans le mobil home).

 

La végétation :

 

Les matières vendues dans les magasins pour les trains sont parfaites pour faire des balconnières (la fenêtre bleue) ou des arbres (mobil home). Les pots pourris sont aussi très bien car certains se séparent facilement pour obtenir de toutes petites fleurs de couleur qu'il suffit de coller sur de la mousse (fenêtre bleue).

 

La papeterie :

 

J'ai pu me procurer des catalogues de papier peint et je dois dire que c'est très utile pour les vitrines. J'utilise aussi ces papiers pour certains tableaux comme papier de fond, pour faire des cartes comme papier matière ou simplement pour réaliser des enveloppes.

Les magazines qui remplissent nos boites à lettres sont également très précieux pour toutes sortes de produits, des paquets de couches (chambre de bébé) aux produits de beauté (salle de bain) en passant par les magazines de bricolage pour (l'abri de jardin ou l'atelier).

Internet est également une grande source d'information, relié à une imprimante cela devient un formidable outil de travail. Sans oublier l'ordinateur lui même qui nous permet de travailler, modifier ou redimensionner des images. N'oublions pas non plus le scanner sans qui, en ce qui me concerne,  je n'aurai pas pu réaliser la librairie.

 

Le papier de verre :

 

Pour réaliser des sols à l'aspect un peu granuleux, je l'ai utilisé dans une vitrine atelier et aussi pour la plage dans la vitrine Titi.

J'ai également confectionné des limes de tailles et de grains différents que j'utilise en fonction de mes besoin. J'ai pris des bandes de balza d'épaisseur et de longueurs différentes. Je les ai recouvertes de papier de verre de grains et d'utilisations diverses. J'ai pris soin de plier en deux mon papier de verre pour obtenir une lime dont le champ peu être utile dans les endroit très étroit (robinet de la salle de bain, outils de l'atelier).  J'ai également recouvert un pique à brochette et un autre tube assez fin de papier de verre. Ainsi avec toutes ces "limes" de tailles, de formes et d'aspérités diverses je trouve toujours celles qui me convient pour affiner un objet.

 

Divers :

 

Tout est utile, la paille pour boire, néon dans la librairie ou accessoire dans l'abri de jardin, à la roue de voiture, enroule câble dans l'atelier, en passant par les "magnets" chaise du réalisateur (retaillée) dans la vitrine cinéma, ou les émerillons, article de pêche, poignée de meuble dans la mercerie, chaque objet qu'il soit naturel ou retaillé peu servir.